Depuis 1954, l’Institut Régional d’Education Ouvrière est au service des salariés

L’Institut Régional d’Education Ouvrière a été créé en 1954 à Lille. IL s’agit d’une des premières expériences de collaboration entre l’Université et le monde syndical ayant pour objet de diffuser parmi les salariés un enseignement de haut niveau avec le concours des pouvoirs publics.

Les salariés syndicalistes, au regard des fonctions indispensables à la vie économique et sociale du pays qu’ils assument, ont éprouvé le besoin de compléter leurs compétences issues de la pratique par un enseignement de niveau supérieur.

Les universitaires souhaitaient pour leur part mettre à disposition des travailleurs leurs connaissances scientifiques des problèmes du travail et prendre ainsi une part active au processus de promotion du monde ouvrier. Ils désiraient également bénéficier de l’expérience professionnelle des salariés utile à leurs recherche et à leur enseignement.

Enfin, les collectivités territoriales ont apporté une aide financière indispensable afin de permettre la réalisation de ce projet ambitieux.

Ces volontés se sont regroupées sous la forme d’une association soumise à la loi du 1er juillet 1901 prenant la dénomination d’Institut Régional d’Education Ouvrière. Les activités de l’association s’exercent à la faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Lille.

Le ministère de Travail a reconnu la mission de l’I.R.E.O en lui attribuant l’agrément depuis 1968.

Une formidable action de formation

Le but de l’I.R.E.O est de dispenser une formation au bénéfice des salariés des départements du Nord et du Pas-de-Calais. Il diffuse un enseignement sous la forme de stages, développe la recherche et organise des colloques et des conférences dans toutes les disciplines.

Depuis sa création l’I.R.E.O s’est fixé un objectif pluridisciplinaire. Dans cette optique l’Institut travaille en collaboration avec toutes les Universités de la Région Nord Pas-de-Calais (Artois, Lille I, LIlle II, LIlle III, Valenciennes) qui mettent à sa disposition leur compétence scientifique et leur personnel enseignant.